La thérapie somato émotionelle

 

Selon la méthodologie enseignée à l'Institut des thérapies somato émotionelles ( ITSEM)

www.itsem.fr

.

La thérapie somato émotionelle est une thérapie qui prend en considération l'être humain dans ses trois dimensions âme, corps, esprit, ainsi que son vécu et le système environnemental  dans lequel il évolue.

 

« On ne peut guérir la partie sans soigner le tout. On ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme, et pour que l'esprit et le corps retrouvent la santé, il faut commencer par soigner l'âme, car c'est une erreur fondamentale des médecins d'aujourd'hui: séparer dès l'abord l'âme et le corps » PLATON

 

Ses fondateurs ont développé une méthodologie propre au somato émotionnelle, fruit de leurs expériences et de leurs savoir faire.

 

L'être humain est un être émotionnellement sensible. Depuis la vie intra utérine le bébé est directement connecté aux monde émotionnel de sa maman et, déjà les émotions maternelles l'impactent. Il réagit avec son corps. A la naissance c'est encore avec son corps qu'il entre dans le monde, nous savons aujourd'hui que tout ce qui est vécu physiquement lors de la naissance s'imprime  dans le psychisme et nous accompagne tout au long de notre vie. Indéniablement il existe un lien entre notre corps et notre esprit. 

 

Le corps et l'esprit sont indissociables, nous ne pouvons plus concevoir la santé physique sans prendre en compte le mental, les pensées, les émotions.

Nos pensées, nos émotions modifient notre cerveau et notre corps. Le cerveau limbique est le siège de nos émotions, stressés, nous sommes plus souvent malades, et nous souffrons davantage.

Les tissus sont le lieu des mémoires d'émotions non exprimées, qui vont s'imprimer et s'enkyster. Tout ce qui ne s'exprime pas, s'imprime.

 

Nos émotions constituent une composante irremplaçable de notre psychologie et de notre intelligence (A Damasio) mais elles sont encore trop souvent considérées comme des manifestations primaires à contrôler.

La plupart de nos souffrances et de nos problématiques profondes s'accompagnent de perturbations de nos émotions.

 

Le principe de libération somato émotionnelle, selon la méthode dévellopée à l'ITSEM, consiste d'une part à un travail sur le corps par des techniques manuelles douces et, d'autre part à accompagner la personne vers son intériorité  par des techniques psychocorporelles afin qu 'elle puisse faire des liens entre ses maux physiques et ce qu'elle vit ou ce qu'elle a pu vivre .

La relation qui s'instaure avec le thérapeute permet au patient de trouver ses propres réponses pour qu'il soit autonome et libre conscient de ses choix.

La relation d'aide permet d'accompagner toute personne en situation de crise ou de conflit et aide à résoudre des dysfonctions  physiques, émotionnelles ou mentales .

 

 

La libération somato-émotionnelle est un processus thérapeutique qui aide le corps et l’esprit à se libérer de mémoires résiduelles liées à une expérience traumatique passée physique et/ou psychologique.

 

Le corps retiens des forces physique connectée à une charge émotionnelle elles mêmes déclenchée par un traumatisme qu’il soit, physique ou psychologique.  Parfois le corps ne sachant pas quoi faire avec cette énergie l’isole, l’encapsule,  comme pour mettre de coté cette charge le temps de pouvoir s’adapter et pouvoir le temps venu, avec la bonne information s’en libérer. Parfois le corps garde ces kystes énergétique ne trouvant pas comment s’en libérer et isolant de plus belle cette mémoire, énergie, en évitant soigneusement les situations pouvant les activer, mais restant toutefois gêné par le kyste, fatigué de ne pas trouver de libération le corps peut développer des symptômes de douleur physique ou émotionnels en conséquence au blocage occasionné par le kyste.

L’objectif de la libération somato-émotionnelle est d’accompagner la personne à reprendre contact avec ses mémoires corporelles en maintenant un environnement sécurisant, sans jugement et respectueux. La personne peut reprendre contact en gardant la distance et en ayant les moyens de regarder et se libérer en toute sécurité des mémoires encapsulées qui perturbent leur plein épanouissement physique et émotionnel.

 

 

Beaucoup de traumatismes perturbent le bien-être et l’épanouissement global de la personne dans tous les domaines de la vie. Le thérapeute accompagne le client dans ce cheminement intérieur, suivant simplement ce que montre la personne dans un échange verbal maintenant le lien entre le ressenti corporel et l’esprit qui lui traduit seulement ce que le corps veut raconter, sans interpréter quoique ce soit le thérapeute  : facilitateur , amène la personne à verbaliser ses prises de conscience et lui permet de trouver ses solutions d’intégration.

 

Le processus de libération est un cheminement qui nous amène au plus profond de nous même, nous permettant de découvrir et comprendre de vieux schéma ou croyances qui nous suivent. De faire le lien avec des événements que nous croyions longtemps oubliés. Bien que nous ne pouvons pas changer le passé, nous pouvons changer la charge émotionnelle/énergétique associée en  nous permettant de réévaluer la situation et d’en libérer la charge.  La personne s’ouvre à elle même, plus consciente, plus libre en meilleure santé physiquement et psychologiquement pour bien vivre sa vie.

 

LA THERAPIE CRANIO-SACRÉE et BIODYNAMIQUE.

 

Cette approche douce et non invasive invite la personne à communiquer avec son espace intérieur l’accompagnant vers une prise de conscience psychocorporelle. Le corps effectue lui-même les changements nécessaires à son équilibre physique et émotionnel. Libérant ainsi ses tensions et blocages. Le thérapeute saura trouver les blocages mécaniques fonctionnel dans le corps du patient, pour les libérer si nécessaire.

 

La thérapie cranio-sacrée biodynamique a lieu en séances particulières. Au début du traitement le/la thérapeute fait une enquête détaillée sur l’état du client et informe celui-ci sur la méthode thérapeutique et sur le déroulement du traitement. Le /la patient(e) est couché(e) sur une table de massage, vêtu(e) d’habits confortables. Le travail peut également se faire assis, debout ou en mouvement ou au sol (particulièrement avec les enfants).

Par palpation (contacts fins) et grâce à une écoute des rythmes du système cranio-sacré, le thérapeute évalue et traite les tensions dans le tissu conjonctif, dans les organes, dans les muscles et les os. Les thérapeutes peuvent ressentir avec leurs mains le mouvement subtil des tensions et ses différentes qualités. Ils soutiennent avec leur attention et de subtiles impulsions le processus d’auto-guérison du patient. Les congestions et autres blocages dans le système craniosacré donnent au thérapeute des indications sur l’endroit où il doit poser ses mains. Ainsi, une sorte de dialogue prend place entre les mains du thérapeute et le corps du patient.

Si un fulcrum se manifeste, l’énergie retenue dans ce dernier peut être libérée au moyen de fines techniques manuelles et/ou de communication avec l'ensemble du système. Au moment où cela se produit, le thérapeute perçoit comment l’organisme s’organise dans un nouvel équilibre. Le système nerveux et le corps entier -de son champ bioénergétique jusqu’à ses cellules- de même que les relations des différents niveaux du corps sont abordés. La thérapie suit l’objectif de l'organisme, qui est de créer un état d’équilibre grâce aux forces d’auto-guérison et aux mécanismes biologiques de régulation.

 

Les séances peuvent être accompagnées et soutenues verbalement. Toutefois de plus longs moments de silence apparaissent fréquemment. La durée du traitement dépend du patient et de la présence du thérapeute. Pendant le traitement, des réactions à différents niveaux de conscience peuvent apparaître. Par exemple, des expériences ou images du passé, des pensées, des sensations corporelles et/ou des sentiments peuvent émerger à la conscience. Le thérapeute accompagne ces processus aussi par la parole et surtout en se basant sur les ressources du patient.

Entre les traitements et/ou après la fin de la thérapie le thérapeute fournit au besoin à ses patients des exercices à pratiquer. Cet effort personnel les aide à acquérir une meilleure perception d’eux-mêmes, à prendre leurs responsabilités et renforce leur compréhension des processus de santé.

 

Des effets curatifs ou préventifs :

 

- Maux de tête, migraines.

- Stress, insomnie.

- Maux de nuque, de dos, de bassin; tensions et douleurs diverses.

- Troubles digestifs : colopathie, constipation, RGO

- Troubles respiratoires : sinusite, asthme, otites à répétition…

- Fatigue, apathie, dépression.

- Problèmes émotionnels et post traumatique.

- Fibromyalgie

- Lombalgie.

- Dorsalgie.

- Cervicalgies.

- Vertiges.

- Acouphènes.

- etc....

 

 Le thérapeute fera un diagnostic du patient dans la totalité de son être, dans les plans physique, énergétique, émotionnel, spirituel et causal. Dans chaque plan, il devra être capable de définir les blocages, et où la santé ne peut s'exprimer. Ensuite il fera les liens avec les émotions et les évènements de la vie du patient, si nécessaire, pour l'aider à comprendre le lien causal entre le corps et l'esprit. Ensuite il corrigera les problématiques du corps par des techniques manuelles appropriées (techniques fasciales, tissulaires, énergétiques etc..) et saura accompagner le patient dans la gestion de ses émotions et de sa responsabilisation de vie.